Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • : mélange d'humour et de sérieux. Regarder les choses sous un autre angle.
  • Contact

Profil

  • salvator dedaj (alias sam)
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises.
Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk
né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises. Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67

Recherche

Liens

/ / /

Je cherche la vérité, qui me fuit comme un mirage

Que je crois apercevoir, à travers le barreaux de ma cage

Mais il n'me reste que des grains de sable qui passent à travers mes doigts

Et je reste les poings fermés, vidé de ma foi

La nuit qui tombe me cache le chemin

Ces quelques paroles vides n'y changent rien

 

Je voudrais arriver, au plus haut sommet

Comme un Dieu qui contemple le monde à ses pieds

Mais je traîne le long des routes que je couvre de mes regrets

De ne pas avoir su comprendre que si peu de leur secrets

Le temps paraît si court pour faire tout ce chemin

La terre paraît bien grande pour tenir dans ma main

 

Arrivera un jour peut-être où je verrais la lumière

Celle qui rend aveugles les Hommes qui prétendent voir clair

Enfermez moi dans la plus haute tour puis jetez la clé

Il n'y a pas d'homme plus dangereux, que celui qui croit qu'il sait

Il y a ceux qui cherchent sans espoir un jour de trouver

D'autres prennent le premier train qui passe à leur portée

 

Je cherche des personnes que la haine ne guide pas

Qui ouvrent leur portes et tendent leur bras

Mais les foules sont désertes par leur anonymat

Et des murs se dressent étouffant ma voix

Pourtant quelques mains tendues m'empêchent de sombrer

Le regard de quelques amis me permet d'espérer

 

Je cherche le pays qui n'a pas de frontières

Une seule patrie, tous citoyens de la terre

Mais les conquérants ont dessiné avec le sang de leurs sujets

Des frontières et des drapeaux qu'ils se sont appropriés

Le soleil n'a pas de passeport pour faire le tour du monde

Le vent passe les barbelés, mais l'homme tourne en rond

 

Je cherche l'espoir que le monde changera

Je cherche la confiance que l'homme comprendra

Mais les canons s'entendent de loin, leur écho nous assourdit

Des enfants crient leur faim, mais ce n'est qu'un autre bruit

Si le bon Dieu dans sa miséricorde se content de regarder

Je l'accuse de non assistance de personne en danger

Partager cette page

Repost 0
Published by S.DEDAJ - dans Chansons