Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • : mélange d'humour et de sérieux. Regarder les choses sous un autre angle.
  • Contact

Profil

  • salvator dedaj (alias sam)
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises.
Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk
né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises. Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67

Recherche

Liens

/ / /

PUB

Depuis ma naissance j'entends des voix

Touché par la grâce du Dieu des Médias

Journaux magasines, radio et télé

On la trouve partout, la Publicité

 

Achetez ceci, achetez cela

Voiture lessive tout ce qui vous plaira

Cassoulet en boîte, pâté ou foie gras

Fromage et dessert, remèdes pour l’estomac

 

Vingt-deux footballeurs se disputent un ballon

Des hommes-sandwiches montés sur crampons

Pour le tour de France on voit quelques vélos

Au milieu d'une caravane de marchands d'apéros

 

La radio untel qu'il faut écouter

La chaîne de télé qu'il faut regarder

Pour être un vrai sportif multimillionnaire

Faut des épaules larges, comme support publicitaire

 

Même en visitant les WC publics

Tu la trouveras imprimée sur papier hygiénique

Jusqu'au cimetière ou on enterrait un ami

Sur le corbillard il y avait écrit

 

Achetez du chêne avec poignées dorées

Intérieur velours pour bien vous reposer

Les meilleurs bières que la terre avalera

Si pas satisfait on vous remboursera

 

En rentrant chez moi de larmes plein les yeux

Dans ma boîte à lettres, il y avait nom de Dieu

Toujours ces messages que j'essayais d'oublier

Je sens que je vais finir par craquer

 

Mes rêves sont remplies de ces objets nécessaires

Je sais enfin ce qu'il me reste à faire

Pour trouver le sens profond de la vie

Avec des cartes bancaires, je dépenses donc je suis

 

Le lendemain matin, ayant fini ma toilette

Je fais les magasins, voir ce qu'on y proposait

Je remplis mon cabas, en vidant mon porte-monnaie

Jusqu'au dernier euro, j'étais fauché

 

Complètement paniqué, le désespoir me prit

Heureusement pour moi il y avait une maison de crédit

 

J'ai acheté ceci et j'ai acheté cela

J'ai pas tout compris mais je suis content de moi

J'ai acheté ceci et j'ai acheté cela

J'ai toute ma vie pour rembourser tout ca.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Chansons