Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • : mélange d'humour et de sérieux. Regarder les choses sous un autre angle.
  • Contact

Profil

  • salvator dedaj (alias sam)
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises.
Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk
né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises. Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67

Recherche

Liens

23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 15:40

Abraham en homme pieux

Prit la main de son fils

Car Dieu bon et miséricordieux

Réclamait un sacrifice

 

Il dit à son fils unique

Je crains Dieu, je dois obéir

Pour toi c'est un jour tragique

Car il me faut te faire mourir

 

Alors Isaac dit à son père

J'suis un fils obéissant

Je n'mérite pas Sa colère

Pourquoi Dieu est-il si violent?

 

Mais Abraham était un homme "saint"

Avec une mission à accomplir

Les larmes du fils n'y faisaient rien

Sur la montagne il doit mourir

 

Tous ceux qui n'ont pas la nausée

D'un père qui tuerait sans remords

Son fils unique par lâcheté

Sont des monstres qui s'ignorent

 

Et ne dites pas qu'à la fin

on sacrifia un bélier

Pour Abraham ça ne change rien

Il amenait son fils pour le tuer

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:49

EXTRAITS DU TALMUD : LES LOIS CONTRE LES NON-JUIFS

Le Talmud est le livre le plus important du judaïsme, plus important pour la majorité d'entre eux que l’ancien testament (la Torah) de la Bible. Ce serait une compilation de traditions qui remonteraient aux enseignements de Moïse, conservées, transmises et interprétées par les « scribes ».

A travers ces extraits, le sionisme prend tout son sens :

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un non-juif.

Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs.

Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d'esprits impurs que l'on nomme porcs.

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.

Talmud, Kethuboth 110b : Pour l'interprétation d'un psaume un rabbin dit : « le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures ».

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Même qu'un non-juif à la même apparence qu'un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu'un singe envers un homme.

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d'un
non-juif c'est comme ci vous mangiez avec un chien.

Talmud, Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux

Talmud, Zohar II 64b : Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.

Les juifs peuvent voler les non-juifs:

Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d'un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.

Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c'est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.

Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de dieu n'est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif.

Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n'est pas tenu de le lui rendre

Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.

Talmud, Abhodah Zarah 54a: L'usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.

Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s'en inquiéter les affaires perdues par un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: si un juif a la possibilité de tromper un
non-juif, il peut le faire.

Talmud - Babha Kama 113a: les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d'Israël.

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Les juifs peuvent tuer les non-juifs:

Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu'un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l'échelle.

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: tout juif qui verse le sang d'incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu'une offrande à dieu.

Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.

Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.

Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.

Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d'une menace mortelle.
« Un Akum qui n'est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d'un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l'eau, à moins qu'il ne te promette de te donner de l'argent ».

Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d'un Israélite, si l'intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d'un homme, quand l'intention était d'abattre un animal.

Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l'aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs.

Talmud, Pesachim 49b : Il est permit de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l'expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
Rabbin Eliezer : " Il est permis de trancher la tête d'un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c'est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l'expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat ".
Ses disciples répondirent : " Rabbi ! Vous devriez plutôt dire 'de sacrifier'
un Goï. " Mais il répliqua : " En aucune façon ! Car lors d'un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l'agréer, alors qu'il n'il n'est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu'un. "

Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu'un juif vole d'un non-juif, il peut le garder.

Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c'est comme frapper dieu.

Talmud, Sanhedrin 59a : Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n'est pas un
péché.

Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.

Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.

Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d'un non-juif.

Talmud, Zohar II, 43a : L'extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.

Les non-juifs sont impurs:

Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les Non-juifs sont impurs parce qu'ils n'étaient pas là au Mont Sinaï.

Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance.

Talmud - Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.

Talmud, Schabbath 145b : Les Non-juifs sont impurs parce qu'ils mangent de la nourriture impure.

Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L'âme des goyims est d'une origine théologique impure.

Talmud, Zohar I, 131a : Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. Le juif est un être supérieur

Talmud, Hilkhoth Non-juif X, 1 : Ne passez aucun accord avec un Non-juif, et ne jamais manifester de pitié envers un Non-juif.
Il ne faut pas avoir pitié des non-juifs car il est dit: "tu ne jetteras pas
sur eux un regard de pitié"

Deutéronome 7:16 Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel, ton dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié.

Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu'il peut commettre. C'est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.

Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal Non-juif, par un juge Non-juif, ou par des lois non-juives.

Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.

Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.

Talmud, Sanhédrin 52b: L'adultère n'est pas défendu. avec la femme d'un Goyim (non-juif), parce que Moïse n'a interdit que l'adultère avec "la femme de ton prochain", et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.

Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les Non-juifs et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d'un procès.

Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d'un Non-juif, de peur qu'il ne la croit.

Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyims, ils versent le sang.

Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des Non-juifs quand on voyage avec eux à l'étranger.

Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé, ou même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.

Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d'un puits, et oubliés.

Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un Non-juif.

Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients non-juifs possédés par un juifs, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.

Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d'Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu'il ne leur dise quoi que ce soit.

Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l'argent des Israélites à des Non-juifs.

Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs.

Talmud, Emek Haschanach 17a: L'âme des non-juifs vient de la mort et de
l'ombre de la mort.

Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les Non-juifs sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.

Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les Non-juifs dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.

Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres.

Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.

Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des Non-juifs doit être jetée.

Talmud, Iore Dea 146, 15: « Leurs idoles [c'est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.»

Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.

Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d'un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l'amitié.

Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l'hérésie.

Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d'enseigner un métier à un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l'argent à un Non-juif avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n'ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd'hui, ce droit est accordé dans n'importe quelle circonstance.

Talmud, Moed Kattan 17a: si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et la il peut s'adonner au mal.

Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les Non-juifs se déguisent pour tuer les juifs.

Talmud, Rosch Haschanach 17a : L'âme des non-juifs descend en enfer pour toutes les générations.

Talmud, Sanhedrin 57a: un juif n'est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif.

Talmud, Sanhedrin 90a: ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n'auront pas de place dans le monde à venir

Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs (nouveau testament)

Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un Non-juif, ne se relèveront pas des morts.

Talmud, Zohar I, 28b: Les Non-juifs sont les enfants du serpent de la Genèse.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.

Talmud, Zohar I, 219b: Les princes Non-juifs sont des idolâtres, ils doivent mourir.

Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront morts

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 14:08

[2:191] Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous on chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

[4:89] Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur.

[4:91] Vous en trouverez d’autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu’on les pousse vers l’association (l’idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s’ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste.

[5:33] La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.

[8:12] Et ton Seigneur révéla aux anges: « Je suis avec vous : affermissez donc les Croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitation) et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

[8:17] Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais : mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient. Autrement dit c’est l’absolution par avance pour un meurtrier pour peu qu’il tue un infidèle au nom d’Allah.

[9:5] Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakát, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

[17:33] Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée.
Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d’excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi). Donc selon le Coran il existe des raisons tout à fait valables, conformes au droit, de tuer.

[33:61] Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement.

[47:4] Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru,frappez-en les cous (décapitation). Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 06:49

J'ai fait un rêve, ou était-ce un cauchemar?!
J'ai rêvé que les catholiques (hommes et femmes) se mettaient à porter une sorte de robe blanche, avec une énorme croix sur toute la surface, devant et derrière.
En plus, ils portaient une sorte de chapeau, surmonté d'une croix, afin qu'on voit de loin que ce sont bien de catholiques.
Dans les guichets de la banque ou de la poste, on était reçus par des personnes habillées de ces robes blanches, ainsi que de leur couvres-chefs surmontés d'une croix qui montraient que c'étaient de bons croyants. Les mamans déposaient leurs enfants à l'école ou à la crèche, ou les institutrices et les employées, toujours habillées ainsi, les prenaient en charge.
Petit à petit, dans la rue, ou sur les marchés, on voyait danser de petites croix au dessus des têtes de la foule.
Je me suis réveillé en sueur!
Heureusement que ce n'était qu'un rêve, du moins je l'espère!

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 07:48
Lorsqu'on discute de religion, il y a une phrase qui revient sans cesse, et que je n'arrivais pas à comprendre : "c'est à toi de choisir de croire ou de ne pas croire". Pour moi cette phrase ressemble à un oxymore, car il y a une contradiction entre croire et choisir de croire.
L'autre nuit, comme Archimède, j'ai crié "eurêka"! Pour moi, et toute autre personne qui cherche à comprendre et à vérifier ce qu'on lui a inculqué, "croire" est l'aboutissement de multiples interrogations qui arrivent à me persuader de la réalité d'une chose. Cela ne veut pas dire que j'ai nécessairement raison, mais c'est une conclusion raisonnée. Par contre, ceux qui ont fait le "choix de croire", c'est justement pour éviter à se poser de questions. Mes parents, ainsi que leurs parents s'habillaient en jaune, alors moi aussi je m'habillerais en jaune, ou ils étaient de telle ou telle religion, donc moi aussi je serais de telle religion. Pas de questionnement. Ainsi, la prochaine fois qu'on me lancera cette formule, je saurais répondre qu'il "ne faut pas utiliser le mot "croire", car vous ne croyez pas réellement. Ce n'est qu'un choix de vie que vous avez adopté afin d'éviter à réfléchir sur les doutes et les contradictions flagrantes devant vos yeux qui vous dérangent. C'est un choix de confort."
Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 10:03

Quand on voit le nombre de villes qui ont leur église ou leur cathédrale dédiée à la Vierge qui a sauvé cette ville d'une catastrophe quelconque, on arrive à la conclusion que l'activité sexuelle des femmes les empêche de réaliser des miracles. Ou est-ce qu'il y a une autre explication?

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 19:15

C'est étrange la capacité humaine d'avoir des "certitudes" sans se poser la question de savoir comment c'est possible que d'autres aient leurs propres certitudes, aussi fortes que les leurs, mais totalement différentes. Par quelle magie est-ce que sa certitude à soi serait plus "vraie" que la certitude du voisin.
Ainsi les religions sont multiples, et il n'y a pas de différence de degré de certitude d'une religion à l'autre. Tout le monde est convaincu qu'il n'y a que "sa" religion qui soit la vraie!
Si on considère les statistiques, on peut dire qu'environ 83% de la population mondiale est non-catholique, 95% non-protestante, 96% non orthodoxe (pour les Chrétiens), 80% de la population mondiale est non-musulmane, et 98,8% non-juive.
On peut tout de même estimer que Dieu se débrouille relativement mal pour nous faire savoir ce qu'il y a lieu de croire, ou est-ce que tout serait faux, finalement?

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 11:56
The uprising of women in the Arab world
A quoi sert la "liberté" d'un peuple, si les femmes sont maintenues en esclavage?

"For me as a Palestinian woman, I will only speak for myself, but I know it is harder for me to fight men like my father than it is for me to fight Israeli soldiers at a checkpoint."
Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 12:21

Comme j'aime bien vérifier ce que je dis, j'ai un exemplaire du coran chez moi, et il est écrit, textuellement :
Coran 4 : 88-89, 91

« 88 Pourquoi deux partis au sujet des hypocrites ? Que Dieu les refoule à cause de leurs gains. Voulez-vous guider ceux que Dieu égare ? Tu ne trouveras pas de sentier pour ceux que Dieu égare.

 

89 Ils aimeraient vous voir infidèles comme eux, pareils à eux. Ne prenez pas d’amis chez eux avant qu’ils émigrent dans le sentier de Dieu. S’ils tournent le dos, saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez. Ne prenez pas d’amis ni de secours chez eux, […]

 

91 Vous en trouverez d’autres qui se veulent en confiance avec vous et en confiance avec leur peuple. Chaque fois qu’ils sont tentés, ils retournent à la révolte. S’ils ne se tiennent pas à l’écart, s’ils ne se rendent pas à vous et ne déposent pas les armes, saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez. Nous vous donnons tout pouvoir sur eux. »


Bref, il n'y a pas beaucoup d’ambiguïté là-dedans.

Je sais que dans la Bible il y a à peu près la même chose, et les Juifs se considèrent comme le "Peuple élu", donc je ne fais pas hiérarchie dans ces 3 religions, qui, dès qu'elles ont la possibilité, libèrent le pire chez les hommes, mais bon, on entend tellement de commentaires idiotes...
Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 13:55

A la question « crois-tu en Dieu ? » je suis tenté de répondre que la question est mal posée.  En effet, la vraie question serait « crois-tu ce que des millénaires de culture basée sur ce que nous appelons les saintes écritures  juives, chrétiennes et musulmanes, (qui évoquent un ou plusieurs Dieux, selon la lecture qu’on en fait), aient plus de valeur que les autres religions à travers la planète, qui eux, jusqu’à ce qu’ils aient subis des « conversions » n’en avaient pas été informés par le tout-puissant ? »

Je dis ça parce qu’on me dit souvent que ces écritures ne sont pas à prendre à la lettre, ce qui me laisse perplexe. Soit elles sont inspirées par un Dieu tout-puissant et omniscient, et sont donc à prendre à la lettre (malgré les très nombreuses contradictions), ou il s’agit d’œuvres humaines qui ne sont pas à prendre plus au sérieux que n’importe quelle croyance telle qu’animisme, polythéisme, ou que sais-je !

On fait bien des contorsions de langage et de l’esprit pour expliquer qu’en fin de compte nous croyons tous en un même Dieu, mais c’est de l’acrobatie intellectuelle afin de justifier un à-priori : notre vision du surnaturel varie fortement selon la culture dans lequel nous avons grandi.

Pour moi, poser la question de croire ou non en Dieu pose deux problèmes :

 

1/ Cela exclu toutes les autres cultures ayant développé d’autres religions – on ne demande pas si on crois en plusieurs dieux ! Pourquoi Dieu aurait-il transmis sa lumière uniquement au peuple Juif, avec prolongement vers les Chrétiens, puis les Musulmans ? Pourquoi a-t-il ignoré les peuples d’Asie, d’Amérique, d’Afrique, etc. ? Quelle st donc notre supériorité pour poser la question dans ces termes ?

 

2/ C’est oublier que la croyance dans laquelle nous baignons n’existe pas en dehors des livres qui ont servis pour forger nos sociétés et nos esprits. Il ne suffit pas de balayer d’un revers de la main les parties gênantes comme dans un libre-service, pour que tout devienne rose.

Repost 0
Published by salvator dedaj (alias sam) - dans Religion
commenter cet article