Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • Le blog de salvator.dedaj.over-blog.com
  • : mélange d'humour et de sérieux. Regarder les choses sous un autre angle.
  • Contact

Profil

  • salvator dedaj (alias sam)
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises.
Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk
né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67
  • Suis un peu touche à tout, bricolage, guitare, écris & compose des chansons, traduis des chansons anglaises. Je n'aime pas l'idée qu'il faut être un winner ...beurk né en Albanie, grandi en Australie, en France depuis '67

Recherche

Liens

/ / /

écouter sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=yhfij9ty5FI

Tant d'innocents qui sont morts à la guerre
sous des flèches des fusils ou le feu nucléaire
Ils n'avaient pas le choix, la décision était prise
Des pions sacrifiés pour élargir les frontières

      Mon fils est parti pour être soldat
      Servir Dieu et le Roi
      Peut-être donnera-t-il sa vie
      Qui est-ce que la lui rendra
      Est-ce que le roi lui la rendra

Chacun se bat pour une liberté
Que des gens en lieu sûr lui auront dicté
Jusqu'au jour où la guerre se termine
On efface tout il faut oublier

      Mon fils est parti    tout fier au combat
      Quand est-ce qu'il rentrera   
      Maintenant que la guerre est finie
      Pourquoi ne revient-il pas
      Pourquoi ne revient-il pas

On serre la main de ceux qu'on devait tuer
On fait des affaires ensemble, on boit à leur santé
Une petite pensée pour ceux qui ne sont plus là
Et ceux qui n'ont plus de bras pour trinquer

      Le fils Martin  est déjà là
      Je l'entends qui pleure parfois
      Un peu le jour, souvent la nuit
      Qu'est ce qui s'est passé là-bas
      Mais qu'est-ce qui s'est passé là-bas

Les larmes se ressemblent comme deux gouttes de sang
Que l'on soit noir, jaune ou bien blanc
Pour toutes les mères c'est la même souffrance
De voir grandir, puis de perdre son enfant

      Mon fils est parti mais il reviendras
      Demain j'entendrais sa voix
      Peut-être même dès aujourd'hui
      Bientôt il sera dans mes bras
      Bientôt il sera dans mes bras

Qui sont ces Dieux qui nous poussent dans l'arène
Pour jouer les figurants dans cette tragédie obscène
Tuer ou mourir, telle est la question
La guerre de Troie pour le cul d'Hélène.

      Ça fait des années que je l'attends là
      Je guette le son de ses pas
      Peut-être qu'il est tout près d'ici
      Peut-être qu'il a peur qu'il a froid
      Peut-être qu'il a peur qu'il a froid

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Chansons